La grande muette

La grande muette … plus si muette que ça ?

Cette expression est bien curieuse … et relativement populaire. On pense souvent qu’elle fait référence au rôle très particulier de l’armée et à la discrétion voire au mystère nécessaire pour protéger ses actions et ses hommes. En réalité elle désigne d’abord le refus du droit de vote aux militaires, qui a perduré longtemps !

Les femmes d’abord!

Pour la petite histoire, les femmes ont  obtenu le droit de vote en août 1944, un an avant les militaires! Les militaires ont été exclus de la vie électorale française et privés purement et simplement du droit de vote, avec interdiction de se rendre aux urnes jusqu’à l’été 45. Contraints de rester « muets »  pour tout ce qui touchait à la politique, l’expression s’est très vite étendue à l’ensemble de l’Armée, qualifiée de « Grande muette ». Aujourd’hui encore, par déformation, on parle de la « Grande muette » pour qualifier la discrétion de l’Armée sur ses actions.

Pourquoi tant de mystères?

Globalement les missions de l’Armée sont connues de tous et l’institution a fait de réels progrès ces dix dernières années pour communiquer sur ce  qu’elle fait, que ce soit sur le territoire national ou à l’étranger. Télévision, radio, journaux, internet, … l’Armée n’est désormais plus en reste sur le plan médiatique. Elle communique elle même sur ses actions : on est jamais mieux servi que par soi-même ! Toutefois, et c’est logique, l’Armée ne peut pas tout dire pour à la fois préserver la réussite de ses opérations et protéger les intérêts stratégiques du pays. 

La fin du silence

L’Armée a désormais bien compris que la communication était loin d’être superflue et que trop de mystères  pouvaient la desservir ! Elle a aujourd’hui des services exclusivement dédiés à la communication. Ils permettent au grand public de mieux comprendre le fonctionnement de cette institution. Ils servent aussi et surtout pour favoriser le recrutement. Quoi qu’il en soit, en quelques dizaines d’années, l’Armée a su véritablement se remettre en question et s’adapter à notre société toujours en quête d’explications et d’informations !