Le régiment

Le 13e régiment est un régiment de génie.
Il rassemble environ 1300 militaires et est présent sur tous les théâtres d’opération depuis 2016. Quelques infos sur ses particularités !

LE CAMP DU VALDAHON

Le camp du Valdahon, un espace de 3500 hectares, abrite deux acteurs militaires importants. Il a été créé en 1905, et fait partie de l’histoire de la région.

LE RÉGIMENT

Le 13e régiment du génie s’est implanté sur ce camp il y a 15 ans. Environ 1000 militaires y habitent à l’année.

LE CENTRE DE FORMATION MILITAIRE

Le camp abrite également un centre de formation militaire – le CFIM (Centre de Formation Initiale Militaire). Il accueille les futurs soldats pour des préparations initiales de 3 mois. Plusieurs milliers de soldats y sont formés chaque année.

« Le centre de formation a pour but d’éduquer et d’instruire de jeunes français ayant choisi le métier des armes et de les préparer progressivement à l’engagement opérationnel.  » D’après le commandant du centre de formation initial.


LE 13e RG

SPÉCIALITÉ DU RÉGIMENT

Le régiment a pour spécialité le génie. Les soldats du génie ou aussi appelés « sapeurs » peuvent être considérés comme les ingénieurs de l’armée. Ce sont eux qui construisent les ponts, les routes et tous les types d’infrastructures nécessaires sur les zones de combats.

D’autre part le régiment possède la seule compagnie de contre-minage en France, c’est-à-dire qu’elle ouvre la route en s’assurant que les itinéraires pris ne sont pas piégés par des explosifs. Ses véhicules sont conçus pour résister aux explosions. Cette compagnie envoie des hommes en permanence au Mali.

HISTOIRE du régiment – « A me suivre, tu passes »

L’histoire du régiment débute en 1943 à Témara (Maroc). Il est constitué à l’origine de compagnie du génie de Syrie et du Cameroun.

Durant la 2nde guerre mondiale, le régiment (bataillon à l’époque) est affecté à la 2e division blindée du général Leclerc.
Il est engagé dans les combats de la libération de la France, en Normandie. à Paris et dans les Vosges.

Il a été particulièrement affecté par la guerre en Afghanistan, y ayant perdu deux hommes. Il est présent actuellement sur tous les théâtres d’opérations de l’armée française.

Le 13e RG a fêté ses 75 ans en 2018.

LOCALISATION

  • De 1941 à 1946, il est implanté au Maroc.
  • De 1951 à 1999 il est situé à Trêves, en Allemagne.
  • De 1999 à 2003 il s’installe à Epernay, dans la Marne.
  • A partir de 2003, il s’implante au Valdahon.