Les assistantes sociales de l’armée et les familles

1 – Les familles de militaires et les assistantes sociales

Les assistantes sociales jouent un rôle fondamental de soutien aux familles de militaire. Elles sont les premiers interlocuteurs des familles sur leur lieu de vie. Conjointement avec le BEH ce sont les deux structures qui peuvent aider pratiquement les familles sur place.

Elles sont une mine d’infos, d’aides, et de conseils. Elles jouent le rôle d’interface entre vous et tous les acteurs du soutien aux familles. Elles peuvent vous guider, vous conseiller, bref, vous faciliter la vie et les démarches administratives.

Il est important de rappeler qu’elles sont soumises au secret professionnel.

Le mot de l’assistante sociale

Nous invitons les ressortissants à ne pas hésiter à nous contacter dès qu’une difficulté ou un changement de situation se produit. Nous avons une fonction d’écoute, d’information et d’orientation vers les partenaires internes et externes. Aussi, tout ressortissant ou sa famille peut nous interroger afin de s’informer de ses droits et devoirs.

2 – Pour quoi ?

Civiles de la Défense, et non militaires, elles appartiennent au Service d’action Sociale des Armées (le SSA). Ce service est dédié au soutien humain du militaire, et de sa famille.

Les principaux domaines pour lesquels elles sont sollicitées : famille, santé, budget, informations sur les acteurs sociaux locaux et délivrance de prestations sociales. Elles sont en lien avec l’ensemble des partenaires de l’armée dédiés aux soutiens aux familles et hors armée pour les questions pratiques concernant votre couverture sociale (assurance maladie, mutuelles, caf, …).

Ce sont également les assistantes sociales qui organisent les séances collectives d’information, conjointement avec le BEH, avant chaque départ en OPEX.

3 – En pratique

Les RDV sont tous gratuits !!

Vous pouvez prendre contact directement, sans passer par votre conjoint. Ce qui est très pratique s’il est en OPEX et que vous devez monter des dossiers administratifs par exemple !

Et pour les militaires ?
Il y des RDV systématiques, obligatoires pour les militaires : lors de l’accession au premier logement, lors d’une blessure en service et lorsque les militaires quittent l’institution… Autrement ils peuvent prendre RDV quand bon leur semble 🙂

4 – Le saviez-vous ? Petit point histoire !

C’est la première guerre mondiale qui est à l’origine de l’apparition des assistantes sociales au sein de l’armée ! Dans les usines de guerre, alors que les femmes ont majoritairement remplacé les hommes, partis sur le front, les surintendantes de guerre font leur apparition. Elles sont les ancêtres des assistantes sociales ! Elles étaient chargées de veiller à l’application des règlements édictés, d’arbitrer les conflits, d’apaiser les tensions et de rechercher des solutions aux problèmes des ouvrières. (notamment par rapport aux enfants, aux vacances, etc…).

La Marine est la première à inaugurer en 1936 un bureau des questions ouvrières et des œuvres sociales.

Le centenaire du service des assistantes sociales a été fêté en 2017. Un livret et un film ont été créé pour l’occasion.