Que faire quand il est trop là ?

Oui, vous avez bien lu le titre de cet article. Il est possible qu’un militaire soit présent à la maison pendant une longue période. Et l’on peut évoquer plein de raisons pour que cela arrive.

Une pause particulière

Il existe des périodes de creux, où les militaires ne partent pas. Cela peut être suite à une prise de poste spécifique, un temps de repos entre deux missions… Bref, une période de pause, où, globalement notre militaire est à la maison, et on ne peut que s’en réjouir, évidemment !

Mais cela peut nous déstabiliser. On est tellement habituée à ce qu’il soit absent ou en transit, que l’on peut se trouver un peu déboussolée. Surtout en ce qui concerne notre couple.

Le couple face à lui-même

Celle qui jusque-là n’existait pas, s’installe peu à peu chez nous : on parle bien de la routine. L’impression de revivre un peu les mêmes choses, jour après jour, week-end après week-end. Alors que l’on s’était habitué à la séparation, à l’alternance entre absences et retrouvailles, voici que nous vivons réellement l’un avec l’autre, sans temps de pause. Le couple se retrouve face à lui-même et c’est déroutant. Il nous arrive même de comprendre un peu ce que vivent nos copines « civiles » au quotidien ! Alors que jusque-là, parmi elles, nous faisions un peu figure d’ovni, à laisser nos maris partir de la maison plus de quelques nuits.

Et on peut avoir peur de cette routine ! Car on s’est habitué à cet état d’ovni, mine de rien. Et si cette vie ordinaire n’était pas faite pour nous ? Et si, après toutes ces années entrecoupées de période plus ou moins longues de séparation, nous ne savions pas vivre ensemble quotidiennement ?

Accepter la routine

Comme pour tous les couples, la routine effraie, et on voit déjà au loin sonner l’alarme de la monotonie et de l’ennui. Mais sachons accepter cet état qui jusque-là nous était étranger. Accepter, c’est aussi faire de cette routine quelque chose de sain. L’humain, quoi qu’on en dise, a besoin de rituels, d’habitudes, et ne peut pas vivre simplement que sur de l’imprévu et de la surprise. Oui, l’inattendu est excitant, mais il est aussi épuisant, et nous autres, femmes de militaire, le savons sans doute mieux que personne !

Prendre soin de son couple, même dans la routine

Il existe quelque chose de beau et d’inimitable dans la vie de femme de militaire, c’est cette passion qui renaît chaque fois qu’il rentre après une longue période d’absence. Ce sont les premiers émois qui renaissent et font aussi grandir notre couple. Ainsi, pas de départ veut également dire pas de retour, et donc pas de vent pour rallumer la flamme. Alors, comment faire pour entretenir cette flamme ?

Le conseil que nous donnerions est finalement le même que l’on pourrait donner à tous les couples. S’accorder du temps pour son couple, aussi souvent que possible. Jusque-là, nous avons appris à nous réadapter à chaque retour, à se retrouver, et ce n’est pas toujours simple, c’est certain.

Cette période de pause est le moment idéal pour en profiter ! On peut instaurer des habitudes de couple : un dîner en amoureux par semaine, une sortie par mois quand c’est possible. Et si vous vous réserviez enfin ce week-end ou ces vacances en amoureux dont vous rêvez depuis longtemps ?

Se ménager du temps séparé

Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de départ prévu avant un moment, qu’il faut s’obliger à rester collés ensemble. On pourrait facilement se dire qu’il faut profiter de chaque seconde, comme lorsqu’il est souvent absent, mais tout le monde a besoin de respirer. N’oublions pas de reconnaître notre besoin d’espace individuel. Ce n’est pas à des femmes de militaire que l’on va apprendre cela : c’est en sachant vivre séparé qu’on apprend à mieux se retrouver. Cela vaut pour des missions de plusieurs mois, mais aussi pour le temps d’un apéro entre copines !

Et puis pas de panique, il nous reste en général ces petites respirations que sont les gardes, les petits terrains à droite à gauche, et autres jolis surprises que l’armée nous réserve !

Un seul mot d’ordre : profiter !

Ce genre d’occasion ne vous sera peut-être pas donnée avant un moment, alors appréciez ces moments de vie « normale ». Cela vous fera des réserves pour la suite des évènements !

Tiphaine